Diaspora facebook/twitter accounts in French

(HansLejarec@framasphere.org) #1

Very human approach for a robot this way of not trusting upfront !
Could you speak my langage ? that is French ?
Are you owned by some anglo or saxon organisation ?
If yes it’s no use answering this question : how to provide my facebook contacts with a button that for freedom reasons shifts them to Framasphere account possibly linked with mine ?

0 Likes

(Flaburgan) #2

Salut Hans ! Je ne comprends pas bien ce que tu as voulu dire, tu peux refaire ton message en francais ?

Diaspora facebook/twitter accounts in French

Je ne comprends pas bien ce titre, tu parles d’avoir des comptes officiels Twitter et Facebook en francais ? Nous ne publions déjà quasiment rien en anglais, tu ne manques rien. Si tu veux suivre l’actualité de diaspora* en francais depuis diaspora*, ajoute le compte diaspora_news@diaspora-fr.org.

Are you owned by some anglo or saxon organisation ?

diaspora* n’est “possédé” par personne, nous sommes des bénévoles de nombreux pays, certains francais comme moi, d’autres anglais ou encore russe, la majorité allemands. Donc nous utilisons l’anglais pour communiquer entre nous et avec le monde, car c’est la langue la plus comprise internationalement.

how to provide my facebook contacts with a button that for freedom reasons shifts them to Framasphere account possibly linked with mine ?

Si tu veux inviter tes contacts Facebook à rejoindre Framasphere, tu as dans la colonne de gauche un titre “Invitez vos amis”, quand tu cliques dessus apparaît juste dessous un lien d’invitation que tu peux diffuser. Les personnes s’inscrivant avec ce lien seront invités à t’ajouter à leurs aspects pendant le processus d’inscription.

Bonne journée

0 Likes

(HansLejarec@framasphere.org) #3

C’est mon premier atterrissage sur Framaxxx et je suis allé dans la « zone » technique pour demander comment « pomper » mes contacts Facebook pour les retrouver sur Framasphère. (anticipation de la censure-croissante).

Je ne m’attendais pas à une organisation bénévole internationale, je suis tombé sur une page en anglais qui ressemblait furieusement à une grande organisation… d’où ma méfiance. Mais déjà avec une éponse personnalisée c’est déjà rassurant.

OK pour le bénévolat on ne parle donc ni d’organisations gouvernementales ni d’organisation privée mais d’ONG. Souvent le bénévolat ne suffit pas alors qui finance (les gros « dons désintéressés »)? et à qui appartiennent (ou par qui) sont loués les serveurs ? et qui les administre ? (je ne voudrais pas paraitre parano mais par les temps qui courent et vu les enjeux et l’évolution probable, mieux vaut savoir où on met les pieds. Quitter Facedebouc c’est bien mais si c’est pour retomber sur sa face cachée c’est pire)

J’ai bien noté pour le bouton qui était effectivement ce que je cherchais. Je vais essayer.

Bien cordialement

HL

0 Likes

(Flaburgan) #4

Salut,

Il faut bien faire la distinction entre le logiciel diaspora* et les différentes installations de ce logiciel qui composent le réseau (aussi appelé diaspora*).

La meilleure comparaison pour bien comprendre est de regarder comment marche l’e-mail. Les e-mails sont envoyés grâce à des serveurs e-mails qui utilisent le protocole SMTP. Il y a donc d’un côté une organisation qui concoit et fait évoluer le protocole et les normes qui régissent la manière dont fonctionnent les serveurs e-mails, et de l’autre côté, des gens qui installent et fournissent des services d’e-mail, par exemple, gmail.com, free.fr, protonmail.com ou même le serveur e-mail de n’importe quelle université.

Pour diaspora*, c’est pareil. La fondation diaspora* est une organisation à but non lucratif. Elle concoit le logiciel diaspora* et le met à disposition de chacun sous licence libre mais ne possède aucun salarié. De même, elle ne met pas à disposition un serveur diaspora* sur lequel les gens pourraient s’inscrire. Les coûts de fonctionnement de la fondation sont donc quasi inexistants et il n’y a aucun gros donateur.

Par contre, il y a de très nombreuses personnes qui ont installé le logiciel diaspora* sur un serveur (tu peux voir une liste non exhaustive ici). Parmi elles, l’association Framasoft a mis en place framasphere dans le cadre de sa campagne dégooglisons. C’est uniquement framasoft qui a accès aux données de framasphère, et en aucun cas la fondation diaspora* qui n’est pas liée du tout à framasoft (ni juridiquement, ni techniquement). Si tu veux en savoir plus sur la source de financement de Framasoft, les rapports d’activité et autres documents sont disponibles ici. En espérant avoir répondu à tes questions, bonne journée.

0 Likes

(HansLejarec@framasphere.org) #5

Merci pour ta réponse. Nous sommes voisins et ça me fait plaisir de voir que led lyonnais ne perdent pas leur caractère réfractaire avec les siècles.

Si tu permets je reviendrai vers toi pour une brève rencontre car hormis environ 4000 donateurs et le CA je n’ai pas les réponses a la question qui paye et l’autre question comment 300 personnes en arrivent a coopérer durablement autour d’un objectif louable. Pour ce qui est du serveur smtp et des clients c’est trop simpliste pour la compétence 27001… et surtout trop facile à contrôler; un réseau clients serveurs distribue genre emule ?
A bientôt peut-être
HL

0 Likes